Affaire Roseanne Barr : les médicaments ne rendent pas raciste !

  • Auteur: Abderrahim Derraji
  • Date de publication: 5 juin 2018

L’actrice américaine Roseanne Barr a publié, le 29 mai dernier, sur son compte Twitter, un post par lequel elle a tenu des propos racistes à l’encontre de l’ancienne conseillère afro-américaine de Barack Obama.

Les propos racistes prononcés par l’actrice ont provoqué en quelques minutes un scandale qui a été à l’origine de la déprogrammation de la série « ABC Roseanne » dans laquelle Roseanne Barr tient le rôle principal.

L’actrice américaine a essayé ensuite de se rattraper en postant un second texte sur son compte Twitter : «J’ai fait quelque chose d’impardonnable, alors ne me défendez pas. Il était deux heures du matin et je tweetais sous AMBIEN®».

La réponse de Sanofi, qui commercialise aux États-Unis cette benzodiazépine à base de zolpidem, a été sous forme d’un tweet de quelques lignes posté le 30 mai 2018 : «Des personnes de toutes les races, religions et nationalités travaillent chez Sanofi tous les jours pour améliorer la vie dans le monde entier. Bien que tous les traitements pharmaceutiques aient des effets secondaires, le racisme n’est pas un effet secondaire connu des médicaments de Sanofi».