Lien avéré entre dépression/anxiété et la calcification des coronaires

  • Auteur: Zitouni IMOUNACHEN
  • Date de publication: 11 juillet 2016

Les études qui ont examiné l’incidence de l’association entre l’anxiété ou la dépression et le dépôt de calcium dans les coronaires sont parvenues jusqu’alors à des résultats contradictoires.

Pour trancher par rapport à cette incidence Santos et coll. a réalisé une étude pour vérifier si les scores CIS-R (Clinical Interview Schedule-Revised) et le diagnostic de dépression ou anxiété étaient ou non associés aux scores calciques. L’étude a été menée sur un échantillon de 4 279 sujets brésiliens de São Paulo, âgés de 35 à 74 ans, indemnes de tout antécédent cardiovasculaire, inclus dans l’essai ELSA-Brasil (Brazilian Longitudinal Study of Adult Health) et dont le score calcique avait été mesuré à l’état basal. Les symptômes traduisant une anxiété ou une dépression ont été évalués à partir des scores CIS-R. Des calcifications coronaires étaient présentes chez 1 211 sujets (28,3 %).
Après ajustement pour l’âge et le genre, il a été retrouvé une association directe entre les scores CIS-R et la prévalence des calcifications coronaires. En conclusion, cette étude menée à partir des sujets inclus dans l’étude brésilienne ELSA montre que les symptômes psycho-pathologiques sont directement associés à la présence d’une athérosclérose coronaire et que cette association et que cette association semble être plus marquée chez les sujets plus âgés.
Source : JIM