Trois nouvelles thérapies ciblées mises sur le marché marocain

  • Auteur: Abderrahim Derraji
  • Date de publication: 23 novembre 2017

Lors d’une conférence de presse organisée le 23 novembre 2017, le laboratoire Pfizer Maroc a annoncé la mise sur le marché marocain de trois nouvelles spécialités oncologiques.

Il s’agit de Ibrance© (palbociblib) qui est indiqué  dans la prise en charge du cancer du sein métastatique ER+/HER2- 1, du Xalkori© (crizotinib) qui est indiqué dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules ALK positive2 et de l’Inlyta© (axitinib) spécialité pharmaceutique préconisée dans le traitement du cancer du rein métastatique, en deuxième ligne.

Ces traitements viennent compléter l’offre en médicaments proposée au Maroc, d’autant plus que le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, avec 7 000 nouveaux cas diagnostiqués par an dont 1400 sont à un stade avancé ou métastatique. Quant au cancer du poumon, il représente 11,4% des cancers au Maroc.

Ces thérapies qui ont fait l’objet d’essais cliniques ont, d’après un communiqué de Pfizer Maroc, démontré leur efficacité quant à l’amélioration de la qualité de vie des patients en leur permettant de prolonger leur durée de survie et d’être en mesure de vivre leur cancer tout en menant une vie normale. Ainsi, la survie sans progression passe désormais à 24,8 mois pour le cancer du sein métastatique. Cette survie pour le cancer du poumon est passé grâce au crizotinib à 10,9 mois.

Quant à l’ axitinib, il permet une amélioration significative du cancer du rein, en deuxième ligne, par rapport aux thérapies existantes.

La Maroc sera, de ce fait, un des premiers pays de la régional à mettre à la disposition des malades ces traitements de pointe. Mais, comme c’est le cas pour la plupart des thérapies ciblés, sans un effort des caisses d’assurances maladies, l’accès à ces traitements restera limité.