Baisse du coût des traitements de l’hépatite B en France

  • Auteur: Abderrahim Derraji
  • Date de publication: 31 juillet 2018
  • Source: http://www.leparisien.fr 

La mise sur le marché du Sovaldi, médicament particulièrement efficace contre l’hépatite C, avait suscité de vives controverses et une bataille entre le Comité économique des produits de santé (CEPS) et Gilead. Ce bras de fer a permis de diviser par trois la facture initiale.

Aujourd’hui, grâce aux rétrocessions et aux mesures fiscales imposées à Gilead, la cure de Sovaldi revient à 20.000 euros au lieu des 56.000 euros demandés initialement par Gilead.

Mais comme la France compte 250.000 personnes infectées par le virus de l’hépatite C : le coût du traitement a été estimé à 1,1 milliard d’euros dès 2014 ! Des mesures ont été prises. Tout d’abord, le remboursement d’une cure de Sovaldi a été fixé en novembre 2014 à 41.000 euros.

Ensuite, le CEPS a conclu avec Gilead un accord tarifaire en novembre 2014. Cet accord prévoit une clause selon laquelle le laboratoire américain devait rembourser une partie des sommes encaissées si le nombre de patients traités atteint un certain seuil.

Avec l’arrivée de Harvoni, traitement plus efficace que Sovaldi, la cure est remboursée à hauteur de 46.000 euros. Mais, cette fois-ci le ministère de la Santé a décidé de plafonner l’enveloppe annuelle des dépenses liées à l’hépatite C à 750 millions d’euros.

Entre temps, d’autres spécialités ont été mises sur le marché par Abbvie. Il s’agit de Viekira et Maviret. Le prix de la cure de ce dernier qui traite tous les types d’hépatite C est rapidement passé de 42.000 à 28.000 euros. Gilead n’a eu d’autre choix que de s’aligner sur la concurrence pour préserver ses parts du marché.