France : Plus de plombage au mercure pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 15 ans

  • Auteur: Abderrahim Derraji
  • Date de publication: 17 juillet 2018
  • Source: PharmaNEWS 450

Le règlement européen 2017/852 interdisant le recours aux amalgames dentaires pour soigner les caries des enfants de moins de 15 ans et des femmes enceintes ou allaitantes, adopté le 17 mai 2017, est entré en vigueur en France le 1er juillet 2017.

Ce règlement prévoit une dérogation dans certaines conditions pour les dentistes à condition qu’ils utilisent à partir du 1er janvier prochain des capsules pré-dosées et non plus du mercure en vrac.

En adoptant une telle réglementation, les nations européennes comptent réduire la pollution engendrée par les métaux lourds utilisés dans les amalgames dentaires qui constituent l’utilisation la plus importante de mercure au sein de l’Union européenne. Elles comptent également «prendre des mesures spécifiques de protection de la santé à titre préventif pour les membres vulnérables de la population».

En effet, l’usage de ces plombages constitue une exposition chronique au mercure. Cette exposition est corrélée au nombre d’amalgames portés. Si ce nombre atteint 10, l’exposition au mercure est estimée à 3 à 7,4 milligrammes de mercure par jour. Cette dose inférieure au seuil d’ingestion quotidienne estimé sans danger par l’US Environmental Protection Agency

Le règlement européen prévoit que chaque État membre adopte des mesures pour réduire progressivement le recours aux amalgames dentaires au plus tard le 1er juillet 2019.