Opioïdes en chirurgie : attention à la dépendance !

  • Auteur: Abderrahim Derraji
  • Date de publication: 18 juillet 2016
  • Source: JAMA

Des chercheurs de l’Université de Stanford aux Etats-Unis mettent en garde les médecins et les chirurgiens contre l’usage d’opioïde en chirurgie. Ils leur recommandent de recourir à d’autres alternatives pour soulager la douleur.

Selon une étude publiée dans la revue JAMA Internal Medicine, les patients ayant subi 11 types d’interventions chirurgicales les plus fréquentes couraient un risque accru de devenir dépendants aux opioïdes.

Les patients qui ont fait l’objet d’une arthroplastie du genou, par exemple, courent plus de risques de devenir des consommateurs chroniques d’opioïdes. Cette étude a révélé que ces malades présentaient un risque 5 fois plus augmenté que celui des patients n’ayant fait l’objet d’aucune chirurgie. De même, les patients ayant subi une chirurgie de la vésicule biliaire courraient le risque de la dépendance aux opioïdes 3,5 fois plus grand que ceux qui ont subi d’autres interventions. Les patientes ayant subi une césarienne présentaient également un risque élevé de dépendance d’opioïde.

Les chercheurs qui ont mené cette étude ont également constaté que d’autres facteurs augment la prédisposition des malades à cette dépendance. Les hommes ont un risque plus important de tomber dans la dépendance aux opioïdes. La prise concomitante d’antidépresseurs ou de psychotropes peut aussi favoriser cette dépendance. Quant aux personnes âgées, elles sont également prédisposées à ce risque.

La hausse globale du risque qui n’est que de 0,5% ne compromet pas le rapport bénéfice/risque des opioïdes. Ce pendant, les auteurs de cette étude préconisent le recours, autant que possible, à d’autres antalgiques pour éviter une éventuelle dépendance aux opioïdes.